Commotion cérébrale : une perte de connaissance augmente le risque de handicap

Près de la moitié des personnes ayant souffert d’une commotion cérébrale avec perte de connaissance vivrait avec une forme de handicap physique. C’est le constat d’une équipe de Philadelphie.

The post Commotion cérébrale : une perte de connaissance augmente le risque de handicap first appeared on ProcuRSS.eu.